comment-reparer-fuite-eau

Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est pas une nécessité

Parfois, vous êtes appelé à résoudre des problèmes de plomberie par vous-même. Apprenez, au travers quelques recommandations pratiques, comment détecter une fuite d’eau via vos canalisations. Au travers la lecture du blog, vous découvrirez aussi comment installer et remplacer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Comment savoir si sa tuyauterie manifeste la présence d’une fuite?

Une hausse anormale de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Commencez d’abord par couper le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins 12 à vingt quatre heures.

Il vous faudra par la suite relever les indications du compteur juste après la coupure puis lors de la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Pour freiner temporairement une fute et détecter d’où il provient, fermez d’abord votre robinet principal qui se trouvant juste en aval au niveau du compteur. Ne le remettez pas en marche avant au moins 12 à vingt quatre heures.
  • Notez les indications du compteur. La quantité d’eau consommée s’affiche en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des 12 à vingt quatre h.
  • Après avoir laissé votre compteur inactif pendant une durée de douze à vingt quatre h, remettez-le en marche ensuite notez ce qu’il affiche. Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de surveiller le compteur . Le cas où ce dernier continue à tourner révèle une fuite de canalisation d’eau . Relevez l’indication finale après l’avoir coupé une nouvelle fois. Ca y est, vous avez noté ce que le compteur d’eau a affiché ; il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par douze ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • Quand la fuite est identifiée et que votre volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour combler la fuite de tuyauterie.

 Comment faire en cas de fuite de tuyaux ?

Un problème de fuite d’eau signifie forcément défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau

  • Les solutions de bouchage adaptées à votre tuyauterie en cuivre en cas de fuite :

La meilleure façon de résoudre un problème de fuite d’eau sur votre tuyau en Cu consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Quand le raccord est responsable de la fuite :

Pour en finir avec le problème d’un raccord fuyant, changez carrément le joint.

  • Utiliser un mastic pour colmater une fuite d’eau sur un tuyau en Cu :

Première étape : poncer la conduite. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante puis, abrasez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage parfait, utilisez une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Segmentez le mastic par tronçons en barre et modelez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une balle de teinte unie et gluante . Maintenant vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante pour la boucher . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être ajusté manuellement sur la zone fuyante déjà abrasée . Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans difficultés. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour réussir le calfeutrage de votre tuyau fuyant en cuivre .

  • Quelques astuces utiles pour le bouchage de tuyau en cuivre avec du ruban adhésif spécial :

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer dessus .

Une fuite d’eau au niveau du raccord a été responsable de la hausse de votre facture d’eau ? Comment pallier cela sans vous faire assister par un plombier

Pour pallier une fuite au niveau de votre bague PVC, on ne passe pas par trente six chemins , soit :

  • Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
  • Vous la resserrez simplement si elle demeure en parfait état de marche .
  • Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

Detecter-une-fuite

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau cuivre ?

Souvent il est difficile de déceler une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct par exemple , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de canalisations ou bien encore d’autre facteurs comme : la mauvaise qualité de soudage, une conception défaillante Les solutions de colmatage à adopter varient selon l’importance de la fuite. Le recours à l’utilisation d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de remédier un simple suintement. l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite d’eau.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres mais aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend 2 composants séparés : durcisseur et adhésif. On le malaxe avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Ruban autoamalgamant antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

 Réparer une fuite sur un tuyau en PVC sans l’intervention d’ un plombier : Les dix bonnes pratiques

  1. Stoppez l’alimentation principale en eau : votre compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie fuyante de votre tuyau . Fermez le compteur !

  1. En utilisant votre marqueur , commencez par tracer , de part et d’autre, les zones à segmenter de la partie endommagée du tuyau PVC.
  2. Le reste de tous les parties est à ébarber

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un simple ébavureur traditionnel pour le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Passons maintenant au délardage des différentes surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout puis, trempez-la dans de l’alcool pour nettoyer les manchons ; il en est de même pour les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres.

  1. Il vous faudra maintenant déglacer les zones de contact :

pour réussir le collage des zones de contacts, vous devez nécessairement les déglacer à priori.

  1. Prenez votre chevillière pour dimensionner les éléments de tuyau à échanger

Dimensionnez la partie à ôter ; retirez un cm de la longueur obtenue.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois prêt, il va falloir le segmenter :

Votre nouveau tube est enfin prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez votre stylo-feutre et commencez par tracer la longueur des zones de coupe . Muni d’un scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet coupez le tube puis ébavurez ses zones de contact. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés , place au raccordement :

Avant d’intégrer le nouveau fragment à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite restantes . Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être dénouées pour la séparer du mur.

  1. Votre tuyauterie est maintenant raccordée ; Passez tout de suite au collage des zones de contact !

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit dans les manchons, soit par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Rapiécez manchons et tube :

Après avoir inséré les manchons aux extrémités de votre nouveau tube , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

Réparer une chasse d’eau qui fuit en la remplaçant

Avant de remplacer une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau qui se trouve sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour la vider.

  1. Pour démonter votre votre chasse d’eau, pensez d’abord à ôter le couvercle :

Le seul moyen de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra détacher le fil en assurant le lien.

  1. Vous pouvez enfin dire adieu à votre vieille chasse d’eau car il est temps de l’enlever

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 1/4 de tour dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Ouvrez le réservoir des toilettes sur cuvette en commencant par dévisser les écrous et puis, retirez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clé spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.
  2. La deuxième chose à faire quand on souhaite installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de restituer la réservoir sur la cuvette :

Astiquez la céramique et puis réinstallez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci avec une clef spéciale. installez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. Le robinet et le flotteur doivent être rétablis avant de finaliser l’installation d’une chasse d’eau neuve :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, enfoncez le pas de vis dans son trou. Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clef appropriée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Posez la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est possible en 5 démarches

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, débranchez-le de votre prise

Avant de détartrer votre chauffe-eau électrique, commencez déjà par désactiver son disjoncteur principal tout en retirant le fusible.

  1. Passez tout de suite à la purge de votre chauffe-eau

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite alors qu’elle est vitale pour le cas d’ un chauffe-eau électrique thermoplongée. En effet, il vous faudra nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. La vidange une fois terminée, passez maintenant à l’étape de la désinstalltion de la résistance de votre chauffe-eau électrique

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez tout de suite au démontage de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine la fixant.

  1. Pasteurisez- la :

Pour purifier la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez soigneusement à l’eau chaude.

  1. Restituez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Il suffit de rétablir la platine pour votre chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche remonté sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau électrique en marche.